Les priorités de La Grappe-Milvignes pour la législature 2016-2020 sont les suivantes :

 

Vie associative et familiale

Soutenir les sociétés locales :

  • Nous sommes fiers que le dicastère CLS soit entre les mains de notre CC car les sociétés locales sont le socle de la vie en communauté villageoise et communale
  • Formatrices des enfants et des adolescents en sport et en arts, elles contribuent à leur développement harmonieux
  • Nous soutenons donc leurs actions comme la création de nouvelles sociétés
  • La recherche de ressources ne doit pas les distraire de leurs missions de base
  • Aussi nous veillons à ce que le budget de Milvignes soit suffisamment doté pour cela
  • Nous veillons également à ce qu’ils puissent s’installer dans des locaux adéquats et adaptés à leurs ressources
  • Nous veillons à ce que l’aide logistique communale soit utilisée pour y parvenir

Veiller au maintien et à l'amélioration des places de jeux :

  • Elles sont le lieu privilégié des rencontres entre enfants, parents et grands-parents. A ce titre elles méritent toute notre attention
  • Dans nos cités de plus en plus denses en habitations, ce sont des endroits de libertés à préserver. Veiller à les développer et à les améliorer est indispensable au développement harmonieux des jeunes générations
  • Nous travaillons à une dotation qualitative et éducative des jeux installés
  • Nous souhaitons que le nombre de places augmentent parallèlement à la population

Mobilité et sécurité locales

Développer la mobilité douce :

  • Il est pour nous évident que la mobilité du futur sera multiple, et n’utilisera que des sources d’énergies non polluantes
  • La joie de vivre et la santé dépendent aussi de la possibilité de se déplacer de manière ludique, sur des parcours sûrs
  • C’est à l’échelle communale que les réalisations concrètes sont les plus rapides à réaliser car directement connectées à la connaissance des besoins de nos concitoyens et à la topographie de nos villages
  • Notre groupe favorise ce développement multi-modal par des motions ou des propositions en commissions

Gérer le trafic automobile dans les localités :

  • L’utilité du trafic automobile n’est plus à démontrer mais le gérer pour en diminuer au maximum les nuisances est pour nous d’abord une responsabilité communale
  • Divers moyens peuvent être mis en œuvre (signalisation – équipement – cheminement - vitesse) Nous y veillons à chaque occasion
  • Notre attention porte sur chaque création de nouvelles voies, souvent liées au développement d’un quartier
  • Nous réagissons à chaque abus d’emprise routière sur notre qualité de vie

Améliorer la protection des cheminements scolaires :

  • Ces situations sensibles et dangereuses, mêlant le trafic de véhicules et le cheminement de nos cadets, retiennent toute notre attention
  • Il est de notre responsabilité d’autorités locales que d’assurer une protection maximale à ces cheminements
  • Nous étendons notre vigilance aux établissements parascolaires, aux crèches comme aux lieux de loisirs fréquentés par des enfants
  • Il est pour nous cohérent de permettre aux enfants de se rendre tous à l’école à pied, en totale sécurité

Appartenance villageoise, convivialité

Appuyer les commerces locaux :

  • Pour nous appartenir à un lieu c’est faire vivre ses commerces
  • Les commerces locaux offrent une logique de distribution des produits régionaux. Ils doivent être vigoureusement soutenus
  • Se rencontrer dans son village en faisant ses courses participe activement aux liens sociaux et à la qualité de vie
  • Nous les appuyons dans leurs démarches pour accueillir plus de clients
  • Nous sommes attentifs à favoriser leurs développements ou la création de nouveaux commerces de proximité
  • Parking, accessibilité, visibilité, urbanisme ; chaque aspect visant ce but retient notre attention

Créer des lieux de rencontres dans les villages :

  • Si le trafic automobile est omniprésent, nous n’oublions pas de réserver des espaces aux centres des villages favorisant les rencontres indispensables aux liens sociaux
  • Chaque fête organisée devient un succès populaire car nous aimons nous rencontrer dans un lieu festif et divertissant. Nous avons besoin des contacts qui s’y nouent, de cette ambiance décontractée
  • Nous travaillons donc à permettre la poursuite des fêtes existantes dans les meilleures conditions et dans les 3 villages
  • Nous imaginons les conditions pour l’émergence de nouvelles possibilités de rencontres
  • Nous souhaitons qu’une part du budget communal soit utilisée pour soutenir et stimuler toute action qui permet les rencontres entre citoyens